samedi, 23 mars 2019
- - - - - -
Corrosion par electrolyse
Electricité, énergie.
Corrosion par électrolyse Il faut assurer une continuité électrique à la masse de toutes les parties métalliques aériennes du bateau ...
En savoir plus Zoom
La ciguatera
Trucs et astuce - divers
  La ...
En savoir plus Zoom
Entretien des ponts en Teck
Pont, coque, aménagements
Certains s’inquiètent de voir leur teck prendre une couleur grisâtre, surtout en fin de saison d'hiver comme maintenant. C'est normal, ce ...
En savoir plus Zoom
Energie à bord
Dossiers
article publé par C. Couderc dans www.voilelec.com   En cours d'élaboration liens incomplets Introduction   Cette ...
En savoir plus Zoom
Panneau Solaire
Dossiers
Document original publié par C. Couderc sur www.voilelec.com Introduction D'autres chapitres traitent de la charge dans le cas ...
En savoir plus Zoom
Les Aéro-générateurs ( Eoliennes )
Dossiers
Document original publié par C. Couderc sur www.voilelec.com (édulcoré par P. Surmont. L'auteur ayant un point de vue assez tranché sur ...
En savoir plus Zoom
Passer un génois par dessus le bas étai
Voiles, gréement, espars
Pour un génois à fort recouvrement qui a la mauvaise habitude de s'accrocher fréquemment dans le bas-étais fixe lors des virement de bord, ...
En savoir plus Zoom
Les particularités des moteurs marine
Dossiers
publié sur www.voilelec.com par C. Couderc Les particularités des moteurs marine Le glaçage des cylindres Ce phénomène ...
En savoir plus Zoom
Elévateur de tension
Electricité, énergie.
Élévateur de tension L'alimentation du bord sur un petit bateau est en 12 volts. Il faut parfois disposer d'un peu plus pour charger un ...
En savoir plus Zoom
Tuer un poisson pêché
Trucs et astuce - divers
Tuer un poisson pêché... On la fracasse dans le cockpit à coup de manivelle de winch, ça marche, mais c’est sanglant voire dangereux pour ...
En savoir plus Zoom
Pile à combustible
Dossiers
Document original publié par C. Couderc sur www.voilelec.com Principe des piles à combustible Cette modeste page n’a pour but que ...
En savoir plus Zoom
Montage de Hublot
Trucs et astuce - divers
Remplacement des panneaux en ...
En savoir plus Zoom
Antenne VHF de secours
Electricité, énergie.
Introduction L'objet de cette petite page est d'inciter les plaisanciers allergiques à l'électronique, à faire une petite réalisation ...
En savoir plus Zoom
Armes, agressions et sécurité
Dossiers
Armes, agressions et ...
En savoir plus Zoom
Faire sécher du poisson
Trucs et astuces
on aiguise son couteau, le flexible à découper qui s`utilise uniquement pour ça ! Sur une surface plane voire une planche à découper, on ...
En savoir plus Zoom
A+ R A-

Panne de calostat

publié sur www.voilelec.com par C. Couderc

Panne de calostat

C'est une panne très classique qu'il faut diagnostiquer rapidement. Le thermostat de régulation (à cire), ou calostat, est un clapet qui commence à s'ouvrir à 60°C et s'ouvre totalement à 74°C (sur un Volvo).

  Calorstat

Il sert à bloquer le refroidissement, en le by-passant, pour permettre au moteur de chauffer plus vite. Le problème est qu'il tombe en panne ! S'il reste ouvert, le moteur ne monte pas en température et se détériore lorsque la puissance est demandée. Il n'y a rien de visible à part la couleur de la fumée qui peut passer inaperçue.
Le blocage fermé est une panne grave plus fréquente. Il faut espérer que l'alarme température fonctionnera sous peine de griller rapidement le moteur. Il est très utile de vérifier l'alarme thermique, c'est très simple, le capteur se dévisse simplement, il suffit de tester sa fonction interrupteur en utilisant une batterie et une ampoule, en faisant chauffer le capteur dans une casserole d'eau. Le buzzer est testé en mettant le boulon recevant la cosse à la masse.

Le thermostat se démonte lui aussi très rapidement, un test visuel dans une casserole d'eau avec un thermomètre montrera son bon fonctionnement. Voici celui d'un Volvo 2002 déposé.

  Volvo 2002

Ce matériel est vendu moins cher comme accessoire automobile, mais attention aux caractéristiques, la plage de température est plus élevée en automobile que sur un moteur marinisé.

Pour les plus soigneux, il est conseillé d'ajouter un capteur thermique donnant la température de l'eau injectée dans l'échappement sur un cadran analogique. Le prix du capteur et de son galvanomètre est très faible chez un accessoiriste automobile. La pose du capteur demande une petite modification du carter supérieur. Ce n'est pas très complexe car le démontage est facile pour l'amener à usiner. Les capteurs sont robustes et résistent à l'eau de mer.

 

Dernière modification le mardi, 04 novembre 2014 10:57
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Connectez-vous pour commenter

Connexion (SC)